Petit coup de projecteur sur le travail de Philippe Echaroux qui effectue un street art 2.0. Il développe, au fil du temps, son projet The Painting With Lights qui consiste à projeter ses œuvres sur des murs ou éléments de la ville. Dans un premier temps, ça donne vraiment une impression de collage et ce n’est que par la suite qu’on se rend compte que l’oeuvre est une image projetée.

C’est à la fois vraiment réussi et surprenant.

Pour voir plus